photo from autumn 2006

Cette photo prise en hiver 2007 décrit parfaitement mon calvaire (même si nous sommes apparemment d'extrême bonne humeur).

Que vous frappe-t-il à première vue? Jetez un œil sur nos sorbets... Mon amie blonde n'a jamais compté les calories de sa vie ni fait de régime. Elle peut manger autant qu'elle veut, elle ne grossit pas. Alors que moi, j'avais mauvaise conscience dès que je grignotais quoi que ce soit. Impossible d'apprécier une seule boule de glace: j'essayais toujours de me contrôler parce que je voulais maigrir et que j'étais obnubilée par l'idée d'être mince. Mais ça ne changeait rien, je ne maigrissais pas. Je suis aujourd'hui convaincue que c'était dû à l'inertie de mon métabolisme (quant au brûlage des graisses).

Que se passe-t-il exactement lors d’un régime ?

Lorsqu’on parle de maigrir on distingue trois types de pertes de poids :

  1. L’eau. Environ les 2/3 de la masse corporelle de l’être humain se compose d’eau, laquelle est fixée dans le corps grâce au sel. Lors d’un régime, l’alimentation en sel diminue, ce qui entraîne rapidement une perte de 2 litres d’eau environ, et fait donc déjà 2 kg en moins sur la balance. Mais après le régime, ces kilos réintègrent très rapidement les bourrelets de graisse.
  2. La graisse : Ce n’est que lorsque les « réserves en eau » diminuent de manière notable que l’organisme s’attaque aux bourrelets de graisse pour en tirer l’énergie dont il a besoin.
  3. Les muscles : Non seulement la graisse mais aussi la masse musculaire entre en ligne de compte pour alimenter le corps en énergie.

 

retour à la page d'accueil